loader

Locations de vacances à Baie Mahault

Lové à la jonction des deux ailes de papillon qui dessinent la forme poétique de la Guadeloupe, Baie-Mahault est le passage obligé entre la Grande-Terre et la Basse-Terre. Il y a une trentaine d’années, cette langue de terre était encore en grande partie couverte de marécages… et de “mahots” ! Cet arbre typique de ce coin de la Guadeloupe possède une écorce fibreuse qui servait à confectionner des cordages dont la solidité avait très tôt séduit les flibustiers. Choisissez votre location de vacances à Baie Mahault en Guadeloupe.

Locations saisonnières à Baie Mahault en Guadeloupe

Voici nos multiples offres de locations de vacances à Baie Mahault en Guadeloupe dans les DOM à découvrir. My home in vous propose également des locations à Basse Terre, mais aussi aussi à Deshaies.

Arrivée
Départ
Merci pour votre recherche !

Les maisons et appartements qui correspondent à votre recherche sont déjà loués sur la période qui vous intéresse. Nous vous invitons à élargir votre recherche, les hébergements d'une capacité supérieure ne sont pas forcément plus onéreux ! 

Peut être pouvez-vous encore changer vos dates ? N'hésitez pas à nous contacter ! Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet de vacances : +33 (0)6 14 39 41 44.

Vous pouvez aussi consulter les autres destinations de vacances My home in via notre page dédié "Envie d'ailleurs".



Louer à Baie Mahault en Guadeloupe pour les vacances

La légende locale raconte d’ailleurs que les premiers habitants de la ville auraient été les plus terribles pirates des mers des Antilles. Vestige de cet avènement qui entretient la légende locale, la vie à Baie-Mahault est résolument tournée vers le grand Cul-de-Sac marin et sa multitude de petits îlots et de pointes rocheuses. Ce littoral découpé par les vagues héberge les spécimens les plus représentatifs de la faune et de la flore des Petites Antilles. Afin d’officialiser la préservation de ce trésor naturel, en 1987, cette enclave maritime s’est transformée en réserve naturelle. Les lamentins aiment à y nager et à s’y reproduire, les oiseaux migrateurs quittant l’Amérique du Nord en hiver, y font escale, les hérons garde-boeufs étendent leur espèce bien à l’abri dans la mangrove… Cet espace végétal principalement composé de palétuviers couvrent 8 000 hectares en Guadeloupe et joue un rôle essentiel dans l’écosystème. Les oiseaux font leurs nids dans sa partie feuillue, alors que dans sa partie aquatiques, plusieurs espèces de poissons s’y reproduisent et y atteignent leur taille avant de se lancer dans le lagon. La flore y est donc un exemple de diversité protectrice, mise au service d’une faune fragilisée. La visite de ce site vaut le détour et enchantera tous les amoureux de nature. De là, vous pourrez aussi très simplement aller explorer les deux parties de l’île de la Guadeloupe. Pourquoi choisir entre la Grande-Terre et la Basse-Terre quand vous pouvez avoir les deux à proximité ?